Une plus grande flexibilité à AZ Sint-Maarten grâce à Legrand

AZ Sint Maarten Malines

Une plus grande flexibilité à AZ Sint-Maarten grâce à Legrand

Dans un peu moins d’un an, le 15 octobre 2018, le nouvel Hôpital général (AZ) Sint Maarten ouvrira ses portes. Cet établissement est le résultat de la fusion de deux hôpitaux de Malines et un de Duffel.

réseau data

L’AZ Sint-Maarten comptera 654 lits et 96 places en hôpital de jour, et proposera pratiquement tous les soins médicaux et spécialités possibles. La question est de savoir quel bâtiment un tel projet nécessite. La réponse se trouve au nord de Malines. Un complexe rectangulaire de 100 m sur 200 m, composé de sept étages pour une superficie utile totale de 105 000 m2. Pour donner quelques autres chiffres : 600 000 m2 de plâtre ont été utilisés, et 5 250 millions de vis. Un bâtiment plutôt impressionnant, donc, mais comment se lance-t-on dans un tel projet ? Nous l’avons demandé à Jan Claesen, directeur technique du groupe hospitalier actuel et chef du projet de Sint-Maarten. « Les préparatifs ont débuté en 2006, et nous avons commencé le grosoeuvre en 2013. Normalement, tout devrait être prêt d’ici la fin 2017, de sorte que nous puissions commencer les réceptions. Nous en sommes à présent à la phase des finitions, mais tous les entrepreneurs devront quoi qu’il en soit être partis d’ici le 1er mai 2018. Nous aurons alors encore 5 mois pour procéder aux essais, ce qui signifie tout démarrer et valider, installer et calibrer les appareils médicaux. Les choses semblent bien parties pour se faire dans les temps. Nous accueillerons les premiers patients le 15 octobre 2018.

Une fenêtre pour tous les patients

Bien entendu, rien n’a été laissé au hasard en ce qui concerne le confort des patients dans ce tout nouvel hôpital. Le complexe compte 6 grands patios autour desquels sont situées toutes les chambres. Résultat : la lumière du jour éclaire du sous-sol au dernier étage. On note également que, dans les chambres doubles, les patients ne sont pas installés côte à côte, mais en face l’un de l’autre, afin que tous deux profitent de la fenêtre. De plus, chacun d’entre eux dispose de ses propres sanitaires et télévision. Bien sûr, comme on peut s’y attendre dans un hôpital moderne, le wifi est disponible partout ainsi que les 2, 3 et 4G, de sorte que les patients et visiteurs pourront y utiliser leurs propres appareils. Jan Claesen explique : « Comme il y a toujours beaucoup de transformations dans un hôpital, nous avons également misé un maximum sur les chemins de câbles, de sorte que nos techniciens puissent ensuite procéder aux adaptations nécessaires. » C’est Legrand qui a fourni les nombreux kilomètres de chemins de câbles ainsi que les autres matériaux. Cette collaboration a commencé en 2011, lors des premiers entretiens préparatoires.

Key facts

87 armoires data

40 km chemins de câble

+ 200km câbles data

+ 10.000 connecteurs

14 chambres O.K.

Optez pour Legrand

« Pour chaque projet, nous réalisons une étude de marché approfondie pour voir quelles sont les parties qui entrent en ligne de compte. Dans le même temps, c’était pour nous une occasion idéale de piocher des idées. C’est comme ça que nous sommes entrés en contact avec Legrand, poursuit Jan Claesen. Ils ne se sont d’ailleurs pas limités à présenter les produits dont nous avions besoin. Ils ont également réfléchi avec nous sur les solutions possibles, et ont même développé des produits. Je pense notamment aux ‘colonnes autonomes’ du département administratif, qui permettent une plus grande flexibilité si, par exemple, nous voulons déplacer des bureaux, mais aussi à des solutions aux exigences qu’avait posées notre division ICT. » Rony De Pauw, Business Development Manager chez Legrand, se rallie à cette position. « Notre tâche consiste évidemment à donner à nos clients le plus d’informations possible et à leur proposer des solutions. Nos avantages étaient naturellement que les trois hôpitaux existants à Malines et Duffel étaient déjà familiarisés avec nos produits, et aussi de disposer d’une très vaste gamme de produits utiles aux hôpitaux. Mais, malgré cela, un fournisseur doit toujours être sélectionné, non seulement par le client final, mais aussi par l’installateur et le bureau d’études. Nous avons beau proposer des produits qui répondent aux souhaits et exigences de l’hôpital, il y a toujours une chance que l’entrepreneur ou l’installateur électrique trouve des alternatives plus intéressantes, par exemple, sur le plan financier. Mais enfin, toutes les autres parties, dont Engie, l’entrepreneur technique, ont finalement jugé que Legrand était le meilleur partenaire. »

Mosaic

L'avantage d'une multinationale

En tant que représentant de Legrand, Sven Trossaert était très étroitement impliqué dans le projet. Il souligne que, pour le choix du fournisseur, l’aspect technique n’est pas le seul important : il y a également le service qui est offert par la suite. « Pour le client, il est important de savoir qu’il pourra toujours faire appel à son fournisseur par la suite. En tant que multinationale forte d’années d’expérience dans le secteur hospitalier, active dans le monde entier et existant depuis 1904, Legrand est en mesure d’offrir une telle garantie. Ceci revêt une importance toute particulière dans le cas de l’hôpital Sint-Maarten. Car, comme l’a déjà dit Jan Claesen, son personnel technique réalisera régulièrement des travaux de transformation même après sa mise en service. Dans ces circonstances, on doit pouvoir toujours offrir le même standard pour les produits électriques. Nous le pouvons. » Être actif dans le monde entier présente du reste aussi certains avantages. À un moment donné, les couvercles en aluminium des gaines ont disparu du chantier. Leur délai de livraison usuel est de 8 semaines, mais l’installateur ne pouvait pas attendre aussi longtemps. Le calendrier était rigoureux, la livraison devait donc se faire le plus vite possible. « Nous avons alors appelé nos collègues à l’étranger, et trouvé un stock au Danemark », raconte Sven Trossaert. « Les couvercles étaient sur place au bout de quelques jours, ainsi l’installateur n’a pas perdu de temps. Il est en outre important, pour un gros entrepreneur comme Engie, de pouvoir travailler avec un fabricant unique, et donc un seul point de contact, pour les produits les plus essentiels. »

Des kilomètres de gaines

Il va sans dire qu’une importante quantité de matériel électrique a été installée dans le bâtiment. Quelques exemples : les systèmes d’appel pour les patients, les télévisions, les systèmes anti-incendie et de contrôle des accès, pour ne nommer que ceux-là, passent tous par le réseau de données. Les armoires data sont de Minkels, et présentent l’avantage de pouvoir être composées sur mesure. Le client choisit le format de l’armoire, les types de plaques d’entrée de câble, les portes et panneaux latéraux, et Legrand s’occupe du reste.

Mosaic dans une goulotte

L’appareillage Mosaic sélectionné et tous ses éléments portent un numéro. « Il n’y a pas que les interrupteurs et prises de courant qui sont numérotés », précise Jan De Ridder, chef de chantier d’Engie. « Chaque composant de l’installation électrique a reçu un numéro, de sorte que l’on a plus besoin de plans pour tout retrouver facilement. Toutes les prises ont aussi une couleur. Mais c’est avec les chemins de câble que nous avons le plus travaillé. Je crois que nous avons placé 40 km de gaines rien que dans les couloirs. Ajoutez à cela les échelles à câbles pour les tracés verticaux et les chemins de câbles en fil dans les chambres, et vous ne serez pas surpris d’apprendre que nous avons reçu toutes ces gaines par camions entiers. »

Couloir AZ Sint Maarten Malines

Parfaitement dans les temps

Fait significatif, ce chantier complexe sera terminé pile à temps. Nous laissons le mot de la fin à Jan Claesen, directeur technique et chef de projet : « Tout s’est bien déroulé jusqu’à présent, et c’est remarquable car chaque partie a eu de nombreuses exigences à satisfaire. Je ne pense pas que l’on trouve beaucoup de chantiers d’une telle ampleur qui soit dans les temps à ce stade du projet. Et le mérite en revient certes à notre équipe et aux entrepreneurs, mais aussi aux fournisseurs de produits. S’ils ne suivent pas, la chaîne logistique s’en trouve interrompue. Toutes les pièces du puzzle doivent s’imbriquer, et c’est ce qui se passe ici. Cela me laisse très admiratif. »

Key players

Jan Claessen
Jan Claessen - Directeur technique AZ Sint-Maarten
Jan De Ridder
Jan De Ridder - Chef de chantier Engie
Mitch Pauwels
Mitch Pauwels - Gestionnaire de site Engie
Rony De Pauw
Rony De Pauw - Business Development Manager Legrand Group Belgium
Sven Trossaert
Sven Trossaert - Key Account Engineer Legrand Group Belgium