Je fais ou je refais

mon électricité

Réalisez le diagnostic de votre installation existante avant une rénovation lourde. Choisissez, pièce par pièce, les meilleures solutions appareillage pour optimiser votre confort et votre sécurité.


Je réalise le diagnostic de mon installation

Deux cas de figure : soit vous créez une installation neuve, soit vous réalisez une rénovation. Dans ce cas, faites le diagnostic de votre installation existante pour savoir sur quels points intervenir.

L’état du câblage

Des fils passent dans des moulures en bois, des tubes métalliques. Les fils sont trop vieux et leur isolant est abîmé, leur section est trop faible. Les prises ne sont pas raccordées à la terre.

L’équipement en prises

Il y a souvent trop de branchements sur la même prise. Trop de fils traînant sur le sol : lampes, télévision ....

 

L’état des prises et interrupteurs

Prises d'un modèle ancien, interrupteurs d'un modèle ancien, interrupteurs abîmés ou cassés, prises mal fixées ne tenant plus au mur. 

Conseil Legrand

L’évaluation de l’état de votre installation électrique ci-dessus ne se substitue en aucun cas au diagnostique électrique effectué lors de la vente d’un bien immobilier à usage d’habitation qui doit être impérativement réalisé par un diagnostiqueur habilité.


Qu’ils soient endommagés ou qu’ils ne s’accordent plus à votre décoration, remplacez très facilement vos anciens interrupteurs et prises, sans dégâts sur les murs. Une seule condition : une protection adaptée est présente au tableau.

remplacez un appareil en apparent ou semi-encastré

En fonction du type de boîte d’encastrement, les appareils se fixent soit par vis, soit par griffes. Les appareils complets Legrand sont équipés pour les 2 modes de fixation.

Je réalise mon schéma

Le schéma

Voici le schéma de câblage d’une lampe commandée par 2 interrupteurs 2 directions, tel qu’il est représenté page 118. Il vous permet de déterminer le nombre de fils arrivant à chaque organe du circuit.

Je fais

L’implantation réelle

Et voici un exemple d’implantation correspondant au schéma ci-dessus.


Les boîtes de dérivation

Dans la pratique, comme on peut le voir dans l’exemple d’implantation, les boîtes de dérivation sont souvent nécessaires pour raccorder les fils provenant du tableau électrique et les différents appareils. Elles ne sont pas représentées sur les schémas de câblage car leur implantation dépend de l’emplacement des appareils, de la configuration des locaux et de l’installation électrique existante.

Conseil Legrand

Les bornes de connection sans outils Nylbloc auto, permettent un raccordement direct et fiable sans vis après un simple dénudage des fils.


Avant d’entreprendre votre installation, il est recommandé d’en dessiner le plan. Cela vous aidera à prévoir vos achats et vous évitera de nombreuses questions au moment de la réalisation.

Faire son plan dans les règles

Commencez par dessiner aussi précisément que possible le plan des pièces concernées par votre installation en y faisant figurer les points lumineux, les équipements électriques fixes (volets roulants, radiateurs, plaque de cuisson…) et les points utiles de votre installation actuelle (tableau électrique, boîtes de dérivation…). Implantez ensuite pièce par pièce, les prises de courant, les sorties de câbles, les prises de communication, les interrupteurs, les variateurs, les poussoirs… en utilisant les symboles ci-dessous.

En vous servant des schémas (voir www.legrand.be/montage), implantez les conduits électriques et les boîtes de dérivation puis notez pour chaque conduit le nombre de fils à faire passer. Pour rendre votre plan plus clair, vous pouvez utiliser une couleur différente pour chaque circuit (exemple : rouge pour les circuits lumière, bleu pour les circuits prises)


Exemple
de
plan

Votre plan pourra ressembler à cet exemple. Il vous suffit d’une feuille de papier quadrillé, d’une règle, d’un crayon et de feutres de différentes couleurs.

J’installe mes boîtes d’encastrement avec la boîte Batibox

Encastrement en cloison sèche (plaque de plâtre, bois…)

Avant toute intervention, coupez le courant.

1 - Percez les emplacement des boîtes à la scie cloche (diamètre 67 mm)

2 - Passez les gaines dans les cloisons et percez les passages des boîtes

3 - Fixez les boîtes en veillant à maintenir les étriers à la verticale

Encastrement en maçonnerie

1 - Tracez les emplacements des boîtes à encastrer et les saignées à réaliser

2 - Creusez les saignées et les logements des boîtes au burin ou à la rainureuse

3 - Mettez les gaines en place dans les saignées

4 - Percez les passages de gaines sans outils

5 - Mettez la boîte en place dans le mur

6 - Scellez les boîtes au plâtre en veillant à l’horizontalité des vis de fixation de l’appareil et rebouchez les saignées


1. En cloison creuse (plaque de plâtre, bois...)

Monoposte

Avant toute intervention, coupez le courant.

1 - Percez l’emplacement de la boîte à la scie cloche (diamètre 67/68 mm)

2 - Passez la gaine dans la cloison

3 - Fixez la boîte en veillant à maintenir les étriers à la verticale

4 - Raccordez l’appareil sans outil grâce aux bornes automatiques

5 - Vissez le support de l’appareil à la boîte par vis ou par griffes

6 - Clipsez la plaque monoposte Céliane


Multiposte en vertical

Avant toute intervention, coupez le courant. J’installe des boîtes avec un entraxe de 71 mm.

1 - Percez les emplacements de la boîte à la scie cloche (diamètre 67/68 mm)

2 - Découpez les espaces entre les trous, puis passez les gaines dans la cloison

3 - Mettez la boîte en place

4 - Raccordez l’appareil sans outil grâce aux bornes automatiques

5 - Vissez le support de l’appareil à la boîte par vis

6 - Clipsez la plaque multiposte Niloé (entraxe 71 mm)


Multiposte en horizontal (2 mécanismes)

Avant toute intervention, coupez le courant.

1 - Percez les emplacements de la boîte à la scie cloche (diamètre 67/68 mm).

2 - Découpez les espaces entre les trous, puis passez les tubes (câbles) dans la cloison.

3 - Mettez la boîte en place.

4 - Raccordez les appareils sans outil grâce aux bornes automatiques.

5 - Vissez les deux supports de l’appareil à la boîte par vis.

6 - Clipsez la plaque multiposte Niloé(entraxe 71 mm).


2. En maçonnerie

Monoposte

Avant toute intervention, coupez le courant.

1 - Tracez les emplacements des boîtes à encastrer et les saignées à réaliser.

2 - Creusez les saignées et les logements des boîtes au burin ou à la rainureuse.

3 - Mettez la boîte en place  dans le mur.

4 - Raccordez l’appareil sans outil grâce aux bornes automatiques.

5 - Vissez le support de l’appareil à la boîte par vis ou par griffes.

6 - Clipsez la plaque monoposte Niloé.


Multiposte en vertical

Avant toute intervention, coupez le courant. J’installe des boîtes avec un entraxe de 71 mm.

1 - Tracez les emplacements des boîtes à encastrer et les saignées à réaliser.

2 - Creusez les saignées et les logements des boîtes au burin ou à la rainureuse.

3 - Associez les deux boîtes composables (batibox rouge réf. 801 51) et mettez l’ensemble en place.

4 - Raccordez l’appareil sans outil grâce aux bornes automatiques.

5 - Vissez le support de l’appareil à la boîte par vis ou par griffes.

6 - Clipsez la plaque multiposte Niloé (entraxe 71 mm)


Multiposte en vertical

Avant toute intervention, coupez le courant.

1 - Tracez les emplacements des boîtes à encastrer et les saignies à réaliser.

2 - Découpez les espaces entre les trous, puis passez les tubes (câbles) dans le mur.

3 - Associez les deux boîtes composables (batibox rouge réf. 801 51) et mettez l’ensemble en place.

4 - Raccordez les appareils sans outil grâce aux bornes automatiques.

5 - Vissez les deux supports de l’appareil à la boîte par vis ou par griffes.

6 - Clipsez la plaque multiposte Niloé (entraxe 71 mm).