Une agréable sensation de vacances

une agréable sensation de vacances

Une agréable sensation de vacances

Au trois frontières de la province du Luxembourg, la mer est bien loin. Toutefois, les propriétaires de cette habitation affirment avoir en permanence le sentiment d'être à la côte. Le maître d'ouvrage nous explique : « Lorsque nous avons découvert cet endroit par hasard et vu la beauté de la nature, nous avons eu l'impression d'être à proximité du littoral. Pour la construction de la maison, nous nous sommes inspirés des maisons de vacances que nous avons déjà louées dans le sud de la France, en Italie et en Crète. » ”

Conformément aux règles de construction de la commune, seules des habitations modernes à toiture plate peuvent être construites sur ce terrain et c'est exactement ce que prévoient les propriétaires. Avec l’architecte, ils ont développé un projet composé de trois cubes empilés les uns sur les autres, qui s'intègrent parfaitement dans le paysage.

Pour créer la luminosité et l’espace, l’éclairage extérieur est particulièrement important. Il se compose de lumières LED discrètes qui procurent une lumière chaude et tamisée, tout en soulignant délicatement le dénivelé du jardin.

Pour la commande de cet éclairage, le maître d'ouvrage s'appuie sur les connaissances et le savoir-faire de Legrand Group Belgium et notamment du spécialiste en domotique d’origine italienne, BTicino.

Les termes « Italien » et « design » sont bien souvent prononcés dans un même souffle, à juste titre. Il n'est donc guère étonnant que BTicino atteigne des sommets quand il s’agit de technologie combinée au design.

Le maître d’ouvrage explique : « Il est important que l'éclairage extérieur se commande facilement. On n'a pas vraiment envie de commencer à bricoler ou de se mettre à la recherche du bon bouton, surtout le soir. La domotique doit en l'occurrence faire son travail. Je me suis directement adressé à BTicino qui propose des solutions pour les environnements les plus variés. »

Le maître d’ouvrage explique : « Pour éviter qu'à l'entrée, on ait une vue directe sur les chambres, nous avons installé des portes lisses. En fait, on remarque à peine que ce sont des portes. Nous n'avons pas prévu de poignées et avons plutôt opté pour une barre métallique verticale, ce qui donne une sorte de trompe-l'œil. »

Les chambres disposent chacune d'une salle de bains avec une douche à l’italienne et un lavabo. Par ailleurs, une baignoire est installée dans la chambre principale. Le matériau que nous avons choisi pour la baignoire et les lavabos est Corian®. Sur les murs, des carrelages de couleur sable confèrent une atmosphère chaleureuse à chaque salle de bains. Chaque chambre possède une penderie intégrée et la chambre principale jouxte, un grand dressing pouvant accueillir la vaste collection de chemises du maître d'ouvrage. De grandes dalles en céramique de couleur d’origine blanche, de facture italienne, ornent toute la maison, « ce qui est pratique et permet d'assurer une continuité. La maison ne forme ainsi qu'un seul et même grand espace », précise le maître d'ouvrage.

Pour les plinthes, le maître d'ouvrage a également imaginé une solution. « Dans les maisons modernes, les plinthes sont délaissées. Ces éléments ont toutefois leur utilité. Il était hors de question de poser des plinthes en bois, qui se détériorent rapidement. Nous avons dès lors opté pour des plinthes en pierre beige que nous avons intégrées dans le plâtrage à l'aide d'une latte d'aluminium en forme de I. » Au rez-de-chaussée, on trouve également un bureau, doté d'une splendide vue sur les collines verdoyantes. « La plus belle pièce de toute la maison », commente le maître de maison. En ouvrant une porte de placard, on constate qu'elle ne dissimule pas de fardes ni de dossiers, mais un lit double rabattable. Ces personnes aiment recevoir des invités, cela ne fait aucun doute. Outre l’imposant lustre en verre vénitien soufflé à la main, on note la présence d'un autre élément remarquable dans le hall d'entrée : l’ascenseur. La maîtresse de maison s'imaginait mal arpenter les escaliers menant vers la cuisine, les bras chargés de sacs à provisions. Par conséquent, il a bien vite été décidé d’installer un ascenseur. « C'est particulièrement pratique pour les courses, mais aussi pour les visiteurs qui n'ont plus de bonnes jambes », fait remarquer le maître d'ouvrage.

Dans une maison où tout a apparemment été mûrement réfléchi, un système domotique de pointe ne pouvait pas faire défaut. Les propriétaires ont, en l'occurrence, de nouveau fait appel à BTicino et ils ne le regrettent pas. Les résultats de la collaboration avec l’électricien René Antoine ont dépassé leurs attentes. Les propriétaires expliquent : « Un certain nombre d’actions quotidiennes sont automatisées et d'une façon telle que tout semble très simple, bien que cela requière sans aucun doute une technologie des plus complexes. » C'est un doux euphémisme.

BTicino est parvenue, en toute élégance, à ramener diverses fonctions en une simple commande par le biais d'un écran tactile joliment stylé. Le contrôle et la gestion de l’éclairage, le réglage du chauffage, la restitution des sons et de la musique dans l'habitation... Les systèmes automatiques sont commandés en un clin d'œil par l’écran tactile ou la télécommande sans fil très pratique.

BTicino explique : « Bien entendu, la satisfaction du client est notre objectif. C'est ce qui nous motive. Le client opte pour l’ensemble que nous pouvons lui proposer : un service impeccable, un design sophistiqué et épuré ainsi qu'une technologie de pointe. En outre, nous visons une facilité d’utilisation maximale. »

« Le but de la domotique est de simplifier la vie, et non pas de la compliquer inutilement avec toutes sortes de gadgets et de boutons. Des gadgets et des boutons, il y en a, mais en coulisses. C'est notre affaire, pas celle du client. Il doit simplement pouvoir en profiter. »

Vous accédez à la vaste salle de séjour par l'escalier ouvert aux marches en opaline. Les fenêtres à triple vitrage et châssis en aluminium laissent entrer la lumière en abondance, de même que le dôme vitré donnant sur la grande table. Le maître d'ouvrage savait exactement le matériau qu'il voulait pour la table et les placards. En Italie, il a en effet découvert un nouveau matériau : le verre composite. Il aime les meubles brillants, mais la plupart des meubles design laqués lui paraissent trop durs, et il recherchait une finition plus discrète et plus subtile.

De son côté, la maîtresse de maison avait une idée précise de la cuisine de ses rêves : « Je ne voulais ni un îlot de cuisine, ni un couloir », dit-elle. Résultat : une cuisine en virgule, avec un petit jardin en plein centre et un plan de travail en quartz. Le tout en blanc immaculé, avec un seul placard en bois foncé. Le bois apporte une touche chaleureuse et dynamique alors que le blanc se marie parfaitement avec la vue sur la verdure environnante.

Alors que les plans étaient approuvés et que les travaux de fondation battaient leur plein au sous-sol, le maître d'ouvrage a appelé son architecte pour lui demander d'interrompre les travaux. Il voulait une cave à vin. La superposition des trois cubes offrait une ouverture entre les différents blocs qui était inexploitée. Dans l’ouverture, on a tout d'abord disposé un coffrage en bois, sur lequel des briques, provenant de la région, ont été maçonnées.

La cave à vin est encerclée de terre. De solides murs n'étaient donc pas superflus. D'une décoration baroque, la cave à vin est devenue un endroit où le propriétaire se retire bien volontiers avec des amis pour y déguster un bon cru.

Outre les nombreuses bouteilles de vin, classées selon leur provenance dans des niches maçonnées, l'immense lustre trônant au-dessus du bar central capte l'attention, sa structure en bouteilles de vin retournées, certes vides, évoquant une vigne. Le maître de maison estimait qu'il était dommage de cacher ces jolies bouteilles et de ne les regarder de plus près que de temps à autre. C'est ainsi que lui est venue une idée. Dans la salle de séjour, deux grandes dalles transparentes offrent une vue unique sur la cave à vin.