Un entrepôt et une installation électrique impressionnants

Van Marcke

Un entrepôt et une installation électrique impressionnants

Van Marcke, leader du marché belge de la distribution de sanitaires et de chauffage central, a récemment ouvert un nouveau centre de distribution. Le bâtiment est gigantesque, et l’installation électrique l’est tout autant.

Faits Clés

Le projet a débuté en septembre 2017
Consommation minimum de cms

  • Goulotte largeur 100 : 1 870 m
  • Goulotte largeur 200 : 1 535 m
  • Goulotte P31 : 3 405 m
  • Échelle à câbles GLO-4 : 712 m
  • Investissement : 70 millions d’euros
  • Nombre de coffrets de distribution : 35
  • Câbles d’alimentation : 200 km
  • Câbles de données : 35 km
  • MatrixCube : 2

Quand le fabricant et l’installateur (dans le cas présent Decat Energy Technics) commencent-ils à travailler ensemble pour mener à bien une telle mission ? Depuis le tout début, semblerait-il. Jean-Luc Decroos est Key Account Manager Panelbuilding chez Legrand ; il est impliqué dans le projet depuis son commencement : « Notre tâche de fabricant consiste non seulement à très bien connaître notre sujet, mais aussi à affiner les idées du donneur d’ordre et de l’installateur et leur offrir en permanence le soutien nécessaire, ce que nous avons fait dès la phase d’appel d’offres de ce volumineux chantier. Pour un tel projet, une interaction constante est, elle aussi, indispensable. Des machines et raccordements entrent en jeu et d’autres raccordements et tableaux de distribution principaux doivent être renforcés (du point de vue logiciel). Nous essayons toujours de trouver la solution le meilleur possible en concertation avec toutes les parties. »

Un entrepôt respectueux de l'environnement

Van Marcke est une solide entreprise familiale (1 600 collaborateurs et des succursales en Belgique, en France, au Luxembourg, en Suisse, à Malte et aux États-Unis) qui offre aux installateurs, aux particuliers et au marché du DIY un large éventail de solutions en lien avec l’eau et le chauffage. Ici, il s’agit entre autres de salles de bains et d’appareils de wellness, de cuisines et d’installations économes en énergie pour le chauffage et la climatisation. Au total, l’entreprise a en permanence près de 30 000 articles en stock, quelques millions de références qu’elle commande aux fournisseurs lorsque c’est nécessaire.  Il n’est donc pas surprenant que le nouveau centre de distribution ait une surface de 80 000 m2.

De nouveaux bureaux de 8 000 m2 viendront s’y ajouter à l’été 2019. Il est également à noter que Van Marcke joue pleinement la carte de la durabilité et du respect de l’environnement pour la construction et l’utilisation de l’EDC (Excellent Distribution to Customers). Aldric D’Oultremont est Project Manager de l’EDC : « Le bâtiment est effectivement neutre en CO2, en eau et climatiquement. Nous n’allons par exemple pas utiliser de carburant, mais récupérer toute la chaleur et le froid du sol grâce à des forages géothermiques. La neutralité en eau signifie en outre que nous sommes totalement indépendants du réseau d’approvisionnement en eau. Nous filtrons toute l’eau de pluie pour la rendre potable. » Et cela ne s’arrête pas là.

Van Marcke centre de distribution

Keyplayers

Ruben Maertens

Collaborateur de l’installateur Decat Energy Technics

Jean-Luc Decroos

Key Account Manager Panelbuilding Legrand

Aldric D'Oultremont

Project Manager Van Marcke

Scores BREEAM: 'very good' et 'excellent'

La durabilité et le respect de l’environnement ne sont pas des paroles en l’air pour Van Marcke. L’un des objectifs de l’entreprise est de « tenir compte des limites de la planète ». Elle a donc choisi de « maintenir une empreinte écologique aussi basse que possible ». Ces importantes missions ont clairement été mises en œuvre dans la construction du centre de distribution. « Pendant la phase de planification, nous avons décidé d’obtenir une certification BREEAM », poursuit Aldric D’Oultremont. « Nous visons un score ‘very good’ pour le centre de distribution et même ‘excellent’ pour les bureaux. Cette certification comporte quantité d’éléments dont nous devons tenir compte, aussi bien pendant la construction que pendant l’usage. Le respect de l’environnement va de soi, mais il faut également réduire autant que possible l’impact sur les parties concernées, le voisinage par exemple. Cela signifie entre autres construire selon certaines normes sonores, utiliser du bois labellisé FSC, limiter au maximum les emballages, utiliser moins de peintures polluantes, etc. Tout ceci complique le processus de construction et implique naturellement des coûts. Mais c’est notre engagement. Le bien-être de nos collaborateurs, parties prenantes, voisins et entrepreneurs est très important à nos yeux. » BREEAM signifie ‘Building Research Establishment Environmental Assessment Method’ ; c’est la méthode d’évaluation la plus courante pour analyser, améliorer et définir un projet de construction.

Un entrepôt automatisé

80 % des commandes traitées par l’EDC le sont automatiquement. On pense par exemple aux longues bandes transporteuses sur lesquelles roulent des boîtes en quasi-permanence. Le centre de distribution dispose également d’un service d’emballage où Van Marcke emballe ses produits ou les réemballe et qui travaille également pour le compte de tiers. Les plus grandes pièces de l’assortiment sont récupérées manuellement à l’aide d’un chariot élévateur. Un entrepôt majoritairement automatisé, des aires de chargement pour les nombreux chariots élévateurs, une cuisine, une climatisation et tout ceci dans un entrepôt de 240 m x 240 m, sans même prendre en compte les bureaux. On comprend aisément que l’installation électrique a constitué et constitue toujours un projet d’une certaine envergure. « C’est vrai », affirme Ruben Maertens, collaborateur de l’installateur Decat Energy Technics et, avec son collègue Wouter Debruyne, chef de projet pour ce chantier. « Oui, nous sommes deux chefs de projet, ce dernier étant vraiment trop conséquent pour être géré seul. Nous avons commencé en septembre 2018 et la fin n’est pas encore en vue. Nous employons ici à peu près toutes les techniques possibles : câblage, raccordement des câbles de données, sécurisation anti-intrusion, détection des incendies, caméras... C’est un projet passionnant, en partie parce que la collaboration avec Van Marcke et Legrand se déroule à merveille.

 Échelle à câbles GLO-4
Échelle à câbles GLO-4
Coffret de distribution Atlantic + goulotte P31
Coffret de distribution Atlantic + goulotte P31

Nous avons installé 200 km de câbles d’alimentation et 35 km de câbles de données au total, plus 35 tableaux de distribution, dont 3 tableaux principaux. Nous concevons et construisons d’ailleurs nous-mêmes ces tableaux. Pour ce faire, nous utilisons les logiciels XL PRo³ Panel et XL Pro³ Calcul de Legrand, qui nous facilitent un peu le travail. Ils permettent entre autres d’effectuer rapidement des modifications et cela s’avère parfois nécessaire, lorsqu’on s’aperçoit sur le chantier que l’espace initialement prévu pour un coffret a finalement quelques centimètres de moins. Il faut alors pouvoir intervenir rapidement et nous pouvons le faire avec ces logiciels. » Cette certification BREEAM a-t-elle également une influence sur le travail de l’installateur ? « Bien sûr », répond Ruben Maertens. « Tout est contrôlé et tout ce que nous faisons doit être le plus économe en énergie possible. Chaque gramme de déchets que nous produisons est pesé et traité sur place. C’est aussi pour cela que nous avons demandé à nos fournisseurs un emballage optimal pour leurs produits. Heureusement, Legrand emballe très parcimonieusement. »

 

Tableau de distribution principal XL³ 6300
Tableau de distribution principal XL³ 6300
MatrixCube
MatrixCube

Une belle application de la gamme XL³

35 tableaux de distribution, cela signifie aussi 35 coffrets. Jean-Luc Decroos : « Ce projet est effectivement une très belle application de la gamme XL3 de Legrand, un assortiment de coffrets muraux et au sol. Outre ces coffrets, Decat a aussi installé 2 coffrets de données de Minkels, une marque de Legrand, avec UPS intégré. Et concernant le respect de l’environnement, l’objectif de Legrand est aussi de réduire le plus possible notre empreinte écologique et de préserver au maximum l’environnement. » Une dernière chose pour conclure : pourquoi l’installateur a-t-il opté pour Legrand ? C’est avec plaisir que nous laissons le mot de la fin à Ruben Maertens : « Nous travaillons beaucoup avec Legrand. Ils ont un vaste catalogue, offrent un bon service et sont un partenaire fiable avec lesquels la collaboration s’est toujours très bien passée. »

MatrixCube avec PDU
MatrixCube avec PDU